• katherine Jackson remet les pendules à l'heure...

    La mère de Michael Jackson: "Mon fils n'était pas un monstre"

     

    La mère de Michael Jackson, émue aux larmes, a évoqué vendredi devant la Cour supérieure de Los Angeles sa relation privilégiée avec son fils, et critiqué les mauvaises langues qui le décrivaient comme un "monstre".

     

    Appelée à la barre des témoins, trois mois après le début du procès qui l'oppose au promoteur de concerts katherine Jackson remet les pendules à l'heure...AEG, Katherine Jackson a également réitéré ses critiques à l'encontre des producteurs du dernier spectacle de son fils.

    Dans leur plainte, la matriarche de 83 ans et les trois enfants du chanteur accusent AEG d'avoir négligé la santé du "roi de la pop" avant la série de 50 concerts londoniens qu'il devait donner l'été de sa mort.

    "Quand j'ai perdu Michael, j'ai tout perdu", a déclaré Mme Jackson en séchant régulièrement ses larmes devant les douze jurés du procès, à la Cour supérieure de Los Angeles. "Michael et moi étions très proches. Michael était l'enfant que toute mère voudrait avoir", a-t-elle ajouté, décrivant son fils comme "très timide".

    katherine Jackson remet les pendules à l'heure...

    Le Dr Murray en ligne de mire

     Mme Jackson reproche notamment à AEG d'avoir mis son fils entre les mains du Dr Conrad Murray, qui purge actuellement une peine de quatre ans de prison pour homicide involontaire. Le médecin avait reconnu avoir fourni à Michael Jackson le puissant anesthésiant propofol qu'il utilisait comme somnifère, et qui a causé sa mort par surdose le 25 juin 2009. katherine Jackson remet les pendules à l'heure...


    Le fils aîné du chanteur, Prince, avait déclaré à la barre en juin que le "roi de la pop" craignait que la série de concerts ne le "tue". Katherine Jackson est allée dans le même sens vendredi, en affirmant qu'AEG n'avait pas correctement surveillé le Dr Murray et n'avait pas pris la mesure de l'état de santé de son fils les semaines précédant sa mort.

    "Mon fils était malade. Ils savaient qu'il était malade et personne n'a dit "Appelez un docteur", a-t-elle dit, ajoutant qu'elle n'avait jamais entendu parler du Dr Murray avant la mort de la star. "C'était un médecin pour (les) enfants (du chanteur), je ne savais pas qui il était. Mon fils avait besoin d'un autre docteur", a-t-elle déclaré.

    katherine Jackson remet les pendules à l'heure...


    "Ce n'était pas un monstre"

     Dans un échange tendu avec l'avocat de la défense Marvin Putnam, elle a ensuite critiqué les détracteurs de la star. "C'est difficile pour moi d'être assise ici et d'écouter des gens qualifier mon fils de monstre et dire qu'il était fainéant", a-t-elle dit en regardant fixement l'avocat. "Ce n'était pas un monstre", a-t-elle ajouté.

    M. Putnam a rappelé le témoignage de Kenny Ortega, le réalisateur du spectacle, pendant lequel le chanteur avait été qualifié de "fainéant" peu enclin à répéter. "Il savait ce qu'il faisait. Il n'avait pas besoin de beaucoup répéter", a affirmé la matriarche. De surcroît, selon elle, en juin 2009 son fils "était malade et ne pouvait pas répéter".


    1,5 milliard pour MJ


    Ces derniers jours, l'avocat de Mme Jackson, Brian Panish, s'est concentré sur les aspects financiers de l'affaire, appelant à la barre un expert comptable, Arthur Erk, qui a estimé les gains des 50 concerts et d'une éventuelle tournée à 1,5 milliard de dollars pour Michael Jackson.

    Katherine Jackson est le dernier témoin des plaignants, avant que la défense n'appelle les siens la semaine prochaine. Elle est le quatrième membre du clan Jackson à être appelé à la barre.

    Avant elle, ont défilé le fils aîné du chanteur, Prince, ainsi que deux de ses neveux, Taj et T.J. La fille de Michael Jackson, Paris, figurait elle aussi sur la liste des témoins, mais les douze jurés ont dû se contenter de la diffusion d'un témoignage vidéo, après que l'adolescente eut tenté de se suicider, le 5 juin dernier. Elle est actuellement hospitalisée.

     

    Source : 7sur7.be


    votre commentaire
  • Paris Jackson au plus mal

    Paris Jackson : une enquête a été ouverte sur ses conditions de vie

     

    Alors que la fille de Mickael Jackson est encore à l'hôpital, les services sociaux américains auraient ordonné une enquête pour savoir si l'adolescente est bien traitée dans sa famille.

    Jeudi, le monde entier apprenait avec stupéfaction que celle qui avait émue aux larmes la planète entière lors de l'enterrement de son père, Michael Jackson avait essayée de mettre fin à ses jours en avalant des médicaments avant de s'ouvrir les veines avec un couteau à viande. Heureusement, la tentative a échoué et, fidèle à sa réputation de clan soudé, la famille Jackson s'est vite resserrée autour de la fille cadette du King of pop. Même Debbie Rowe, la mère biologique de l'enfant s'est présentée à son chevet. Si le drame a effrayé l'Amérique toute entière, très attachée à la jeune fille, le drame aura au moins eu la capacité de resserrer les liens de la famille.

    On en sait un plus sur les motivations de la jeune fille. Alors que tout le monde spéculait sur une dispute avec son frère ainé, Prince, il semblerait que la réponse se trouve plus sur internet. En effet, très active sur Twitter, la cadette de Michael Jackson serait victime d'harcèlement de la part de jeunes ne l'appréciant pas.

    Un proche de la famille a confié au NY Daily news « Elle les lit tous et ça la bouleverse. Elle a une carapace solide, mais cela cache un cœur tendre ». La même source révèle que la jeune fille semblait « déprimée depuis un certain temps »... « Elle reste dans sa chambre en permanence et ne sort que pour les repas. Elle ne parle à personne dans la maison. »

    En effet, Paris avait tweeté la veille de son suicide « Je me demande pourquoi les larmes sont salées? » et « hier, tous mes ennuis semblaient si loin, maintenant tout ça est lourd et mes problèmes sont ici pour rester. »

    S'indignant du manque d'accompagnement de la jeune fille face aux danger sur internet, les services sociaux américains auraient ordonné, selon le magazine People, une enquête judiciaire visant à s'assurer que la jeune fille soit en bonne santé et élevée dans de bonnes conditions.

     

    Diana Ross : au chevet de Paris Jackson

     

    Diana Ross va offrir son aide à Paris Jackson dont elle est la marraine. La chanteuse légendaire a également offert son soutien à Katherine Jackson, la grand-mère de la jeune fille. D'après Radar Online, Diana Ross a prévu de rendre visite à Paris pour l'aider à se remettre. « Diana est très inquiète pour Paris, raconte une source au site internet. Elle était choquée que Paris face une tentative de suicide, et elle a promis de s'assurer qu'elle aurait toute l'aide dont elle a besoin. Diana a prévu de rendre visite à Paris dès sa sortie de l'hôpital - et qu'elle restera à l'écart des médias. »

    La semaine dernière, Paris Jackson a été emmenée aux urgences après avoir avalé une forte dose d'antidouleur et s'être coupé les poignets avec un couteau. Quand Michael Jackson est décédé en 2009, son testament a révélé qu'il souhaitait confier ses trois enfants à sa mère Katherine 83 ans. Si jamais elle ne devait plus être en capacité d'assurer cette fonction, c'est Diana Ross qui prendrait la relève. Elle serait alors nommée « gardienne de la personne et des propriétés des enfants mineurs ». La chanteuse a pris son rôle très au sérieux, et souhaite faire partie de la vie de Paris, Prince et Blanket.

    « Diana n'a pas l'intention de faire quoi que ce soit concernant la garde des enfants après la tentative de suicide de Paris, ajoute la source. Elle veut seulement ce qu'il y a de mieux pour eux. Diana a un immense respect pour Katherine et tout ce qu'elle a fait pour les enfants, et lui a dit la semaine dernière lorsqu'elles se sont parlées que si elle avait besoin de quelque chose, elle se tenait prête à aider de toutes les façons. Diana leur a dit qu'ils pouvaient appeler n'importe quand, s'ils avaient besoin de quoi que ce soit. » Lors des disputes au sein de la famille Jackson, Diana Ross a été extrêmement présente, particulièrement l'été dernier.

     

    Source : plurielles.fr et bluewin.ch

     


    votre commentaire
  • Procès :Jackson/AEG ce que révèle le procès

     

    Jackson/AEG ce que révèle le procès

     

    L'audience entre la famille du défunt chanteur et le promoteur AEG rapporte que Le Roi de la Pop entendait des voix célestes, prenait un traitement inadapté à ses problèmes de santé et était surnommé «le fou» par son entourage professionnel.

     

    Les avocats de AEG, l'ancien promoteur musicale de Michael Jackson, l'avait promis. Du linge sale sera déballé en public. Et des révélations seront faites lors du procès qui oppose depuis avril l'entourage du défunt chanteur à la société productrice de tournées. Cinq nouvelles déclarations des témoins, relayées par The Hollywood Reporter, viennent alimenter le débat autour de la mort du Roi de la Pop.

    Des termes insultants envers Michael Jackson

    Brian Panish, l'avocat de la famille Jackson, révèle que les promoteurs montraient très peu de respect à l'égard de la popstar. Un échange d'emails entre Shawn Trell et Ted Fikre, deux responsables d'AEG le prouve. Trell annonce à Firke qu'il se rend chez Michael Jackson. «Tu veux dire que tu vas voir le fou?», lui lance Firk. Le 29 avril, Brian Panish avait soutenu que les «responsables d'AEG étaient impitoyables.  Ils voulaient être numéro un à tout prix». Au point de risquer la santé de Michael Jackson?

    Des erreurs médicales

    Les 6 et 7 mai, des médecins, appelés à témoigner, prouvent par A+B l'incompétence de Conrad Murray, médecin attitré du chanteur. Selon eux, Michael Jackson, accro propofole (médicament anesthésiant ), aurait dû être assisté par un spécialiste des addictions ou un anesthésiste et non par un cardiologue. Le docteur Selma Calmes a noté dans son rapport que du matériel de réanimation aurait dû être à porté de main de Conrad Murray lorsque le chanteur a fait un arrêt cardiaque. Mais le médecin n'était pas du tout équipé. Un autre professionnel de la santé, Daniel Wohlgelernter affirme que Murray n'a pas correctement exécuté le massage cardiaque. Le traitement prescrit à Michael Jackson était «inadapté» à sa pathologie, a-t-il ajouté.

    Michael Jackson appelé par Dieu?

    Des témoins entendus les 8 et 9 mai expliquent que Michael Jackson était devenu fragile et psychologiquement instable à l'approche de sa dernière tournée This Is It. «Le chanteur frissonnait souvent de froid et les battements de son coeur étaient perceptibles à travers sa poitrine émaciée», rapporte The Hollywood Reporter. Selon un producteur témoin au procès, Michael Jackson aurait affirmé: «Dieu vient sans cesse me parler.» Quelques semaines avant le début de la tournée, le directeur artistique de This Is It, Kenny Ortega, avait tenté sans succès d'alerter AEG Live sur l'état physique et psychologique de Michael Jackson. «Il montre de forts signes de paranoïa, d'angoisse et de comportement obsessionnel», avait-il indiqué au promoteur.

    Le Dr Murray aurait poussé Jackson dans ses retranchements

    Conrad Murray devait des milliers de dollars de pension alimentaire en plus de ses impôts. Sa maison à Las Vegas avait été saisie. Selon un détective de la police de Los Angeles, témoin au procès le 30 avril, Conrad Murray, au vu de sa situation financière désastreuse, aurait pu pousser Michael Jackson à ne pas abandonner sa tournée malgré la fatigue. Le cardiologue était payé 150.000 dollars par mois pour s'occuper de la santé du Roi de la Pop durant ses concerts. Une somme faramineuse certes, mais bien loin de celle que le médecin avait exigée à l'origine, à savoir 5 millions de dollars. Un montant qualifié de «ligne rouge» et de «scandaleux» par un des responsables de la tournée, appelé à la barre le 17 mai. Shaw Trell a assuré qu'AEG n'avait pas vérifié l'état des finances de Conrad Murray avant de l'engager.

    AEG savait ce qui allait se passer

    Le directeur adjoint d'AEG Live, Paul Gongaware, appelé à témoigner le 21 mai, était le promoteur de la dernière tournée d'Elvis Presley et aussi celui de Michael Jackson. La mort du King aurait dû lui faire ouvrir les yeux sur les problèmes d'addiction du King of Pop, a argumenté la famille Jackson. «Oui, je savais plus ou moins ce qui allait se passer», a avoué Gongaware. Selon l'avocat des Jackson, le directeur adjoint connaissaient l'addiction de Michael. «Ne sois pas un docteur Nick», avait lancé Gongaware au médecin Stuart Finkelstein (lui-aussi témoin au procès) lors d'une tournée de Michael Jackson en 1993. Le promoteur faisait référence au docteur chargé d'administrer des drogues à Elvis Presley. Gongaware «m'avait averti: respecte les doses lorsque tu administres des médicaments à une rockstar ou alors la star fera une overdose et mourra dans tes bras», a témoigné Finkelstein. Les avocats d'AEG maintiennent ne jamais avoir été au courant des problèmes d'addiction de Michael Jackson. La famille du chanteur mort en 2009 rejette toute responsabilité sur le promoteur et lui réclame 40 milliards de dollars.

     

    Sources : lefigaro.fr

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Communiqué de L'Estate concernant l'Hologramme

     

    Communiqué de l’Estate of Michael Jackson

    Nous sommes heureux d'avoir accueilli un si grand nombre de fans de Michael aux répétitions et avant-premières ouvertes au public du spectacle Michael Jackson ONE. Alors que le show continue d’évoluer, jusqu'à la grande première mondiale le 29 Juin, nous sommes heureux de vous annoncer que la réaction du public a été extrêmement enthousiaste !

    Michael Jackson ONE est le nouvel hommage réalisé avec amour par une équipe passionnée par l'art et le message d'amour, de bonté et d'unité qui sont plus pertinents et puissants aujourd'hui que jamais. Tout au long de l'aventure présentée sur scène, le public a le plaisir de découvrir des images géantes de Michael diffusées sur des écrans avec un angle à 180° avec des moments riches en émotions – aussi bien pour les acteurs que pour le public. Un de ces moments se présente sous la forme d'une illusion qui amène l'esprit de Michael sur la scène afin de jouer une scène avec les artistes sur la chanson "Man In The Mirror" - une illusion qui permet à chacun de se sentir l'énergie de Michael, aussi bien pour ceux présents sur scène que pour le public installé dans la salle. Il permet de nous rappeler que Michael reste dans ce voyage présent dans nos cœurs.

    Les spectacles ont toujours utilisé la technologie pour créer des illusions qui divertissent le public de façons différentes et nouvelles - du magicien qui scie une femme en deux à l'illusionniste qui fait disparaître un bâtiment. Toutes ces illusions visent à créer une expérience ultime pour le public. Michael est unique et la technologie ne pourra jamais reproduire un tel artiste incroyable sur scène, c'est pourquoi cette illusion ne vise qu'à évoquer l'incroyable énergie et l'esprit d'un homme spécial d'une manière qui permettra d'appuyer au lieu de chercher à entrer en compétition avec l'image de celui que chacun de nous continue à porter en lui. Comme le nom du spectacle le sous entend et comme nous le savons tous, il n’y a qu’UN ("ONE") Michael Jackson.

    Le but ultime de ce spectacle est de divertir le public à grande échelle et d’attirer de nouvelles personnes à rejoindre la communauté de fans de Michael Jackson.

    - John Branca et John McClain, co-exécuteurs testamentaires, la succession de Michael Jackson


    votre commentaire
  •  

    L'hologramme de Michael Jackson

     

     

    L'hologramme de Michael Jackson à Las Vegas...

     

    La première représentation du spectacle Michael Jackson One a eu lieu hier soir à Las Vegas. Selon Zack O'Malley Greenburg de forbes.com c'était tout simplement comme si Michael Jackson avant ressuscité et ce, sous la forme d'un hologramme.

    L'hologramme de Michael Jackson

    C'est à la fin de cette première représentation que le moment a eu lieu. L'image du Roi de la Pop s'est matérialisée dans un nuage de poussière d'or et l'hologramme de Michael Jackson a interprété "Man In The Mirror".

    Zack O'Malley Greenburg, qui d'ailleurs écrit actuellement un livre sur le Roi de la Pop qui sera intitulé Michael Jackson, Inc. et qui devrait sortir en 2014 chez Simon & Schuster a décrit la scène, disant que lors de l'apparition de l'hologramme l'on pouvait sentir une grande énergie traverser la foule (à guichets fermés) du Mandalay Bay.

    Nul doute que cet hologramme a du susciter beaucoup d'émotions...

     

    Sources: Forbes.com / burncool / mjfranceforum


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique