• L'Histoire Et Michael Jackson

    L'Histoire Et Michael Jackson

     

    L'histoire et Michael Jackson est une rubrique qui a pour but de comparer des artistes qui ont traversé les siècles et marquer l'histoire par leurs musiques a l'artiste de notre temps qu'étais Michael Jackson. Une rubrique instructive et intéressante pour ceux qui aiment l'histoire musicale.

     

    En espérent que vous trouverez les comparaisons plaisante !

     

  •  

     

     

    Certains castrats étaient les Michael Jackson d'autrefois

     

     

    Certains castrats étaient les Michael Jackson d'autrefois

     

    « Certains castrats étaient les Michael Jackson d'autrefois »

     

    Patrick Barbier, historien et musicologue nantais, revient sur le pouvoir de fascination qu'exercaient ces chanteurs capables de composer vocalement l'inconciliable trilogie homme-femme-enfant.

     

    Auteur de l'indispensable (Histoire des castrats Grasset), ainsi que de deux autres ouvrages sur le sujet (Farinelli, le castrat des Lumières et Naples en fête), l'historien et musicologue nantais s'est penché pour Le Figaro sur la dimension psychologique et sociologique que revêt la figure de ces stars de l'opéra.

    LE FIGARO. - Pourquoi le castrat fascine-t-il au XVIIIe siècle?

    Patrick BARBIER. - Sur le plan intellectuel, il incarne une forme de surhomme. Un homme féminisé, qui a gardé sa voix d'avant la puberté. Le seul être capable de réunir l'inconciliable trilogie homme-femme-enfant. Sur le plan sociologique, les castrats représentaient aussi un modèle d'ascension sociale, la plupart d'entre eux étant issus des milieux les plus modestes.

    On parle d'évanouissements dans le public lorsque les castrats chantaient… N'est-ce pas exagéré?

    On associe souvent la pâmoison à une convention sociale. En réalité, si l'on s'évanouissait, c'est tout simplement parce que l'on avait littéralement le souffle coupé. Aujourd'hui, nos oreilles sont habituées aux sons extrêmes. Mais à l'époque, les extrêmes, notamment l'aigu, constituent encore à l'opéra un territoire à conquérir. On peut donc imaginer que ces passages incessants d'un extrême à l'autre devaient paraître pour certains irréels, à la limite du supportable.

     

    «Sur les milliers de castrats en activité au cours du XVIIIe siècle, une vingtaine atteignit une renommée comparable à celle de Farinelli et Caffarelli»

     

    Ne faut-il pas aussi parler de fascination morbide?

    On ne peut minimiser la barbarie de l'opération que subissaient les castrats avant la mue, et qui toucha des milliers d'enfants. Mais on relit aujourd'hui leur destin à la lumière de notre pensée contemporaine. Le castrat malheureux de son sort, sacrifié sur l'autel de la Beauté, est une idée reçue. Au début des Lumières, on fait peu cas des enfants. En dehors des aînés, la plupart sont considérés comme une charge et leur abandon est fréquent. Pour beaucoup, devenir castrat constitue une échappatoire.

    Y a-t-il d'autres idées reçues?

    La superdiva. Seuls quelques castrats sont les Michael Jackson d'autrefois. Sur les milliers de castrats en activité au cours du XVIIIe siècle, une vingtaine atteignit une renommée comparable à celle de Farinelli et Caffarelli et ils n'étaient guère plus capricieux que nos vedettes de cinéma. Les autres finissaient dans des rôles comiques ou des chœurs paroissiaux.

    Et leur sexualité?

    Là encore, l'homosexualité présupposée des castrats est une légende. La plupart étaient des hommes à femmes. Certains furent mariés à des protestantes, car le catholicisme interdisait le mariage des castrats. Caffarelli était quant à lui un fameux coureur de jupons. Pour une femme d'une certaine sophistication, avoir une histoire avec un castrat représentait le fantasme ultime: la garantie d'une aventure avec une vedette de la scène… Sans le risque de tomber enceinte!

     

    Sources : lefigaro.fr


    votre commentaire
  • Mozart And Michael Jackson

     

    Mozart plus fort que Michael Jackson ?

     

    Wolfgang Amadeus Mozart et Michael Jackson, même combat ? Deux génies séparés par deux siècles. Et pourtant, ils ont tous deux été formés à la dure par leur père et ont connu la gloire. L’un a commencé par jouer du piano avec sa soeur dans toutes les cours d’Europe, l’autre chantait et dansait avec ses frères dans de modestes clubs de l’Indiana, aux Etats-Unis.

    Mozart And Michael Jackson

     

    A gauche sur le ring : Wolfgang Amadeus Mozart (1756 - 1791). Compositeur autrichien considéré comme un génie de la musique classique. A droite : Michael Jackson (1958 - 2009). Chanteur américain aux multiples casquettes (danseur, compositeur, chorégraphe...). Surnommé Roi de la Pop, c'est sans doute l'artiste du 20ème siècle le plus connu dans le monde.

     

    Mozart And Michael Jackson Si l'oeuvre phare de Jackson, "Thriller" (1983), reste le disque le plus vendu de tous les temps avec des ventes estimées entre 65 et 118 millions de copies, Mozart reste tout de même la plus grande star que la musique ait jamais connue. Concertos, symphonies, sonates, opéras... L'auteur de "La flûte enchantée" a signé 626 oeuvres, soit environ 200 heures de musique. Avec près de 100 millions d'exemplaires de l'intégrale de son oeuvre vendus, il est sans conteste l'artiste le plus écouté de la planète. On compte pas moins de 12.000 biographies narrant la courte vie du musicien de Salzbourg. Un programme télévisé lui était encore dédié jeudi soir sur Arte.

    Difficile de comparer les deux personnages. A première vue, rien ne rapproche les deux artistes excepté leur amour pour la musique. Et pourtant, en les deux musiciens présentent plusieurs similarités frappantes.

    Ils sont nés dans une famille de musiciens, comptant précisément sept enfants.
    Ils ont hérité d'un don pour la musique et l'ont mis en application très tôt. Mozart composa sa première oeuvre pour clavier avant son cinquième anniversaire. A huit ans, Jackson était le leader du groupe Jackson 5.
    Ils n'ont pas vécu une enfance normale, consacrant l'intégralité de leur temps à répéter et effectuer des tournées et de multiples performances.
    Ils ont reçu une éducation stricte de leur père et ont finalement coupé les liens pour suivre leurs propres chemins.
    Ils ont gardé une âme d'enfant toute leur vie.
    Ils avaient des personnalités excentriques voir provocatrices. Ils aimaient notamment s'habiller de vêtements reluisants, et possédaient plusieurs variétés d'animaux.
    Ils ont connu un destin tragique. Mozart est mort à 35 ans, Jackson à 50.

     
    Jean-Baptiste PIETRA
     
    Source : http://www.chartsinfrance.net

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique