• L'hologramme de Michael une technique qui fait du bruit

     

    L'hologramme de Michael une technique qui fait du bruit

     

    L'hologramme de Michael ce qu'il faut savoir

     

    Depuis son apparition aux Billboard awards l'hologramme fait parler de lui.

    Alki David porte plainte parce qu'il n'a pas donné l'autorisation d'utiliser sa méthode pour un projet sur hologramme Michael par d'autres personnes que sa société Musion Systems Ltd.
    Pour l'hologramme de Michael aux Billboard awards cela devait être impérativement une autre technique que celle breveter par Alki puisque le procès contre le cirque du soleil est toujours en cours, et qu'ils n'avaient pas l'autorisation de Alki pour utiliser la méthode faite sur l'hologramme de Tupac..

     

    Qui est Alki David ?

    Ils sont deux a avoir déposer le brevet pour cette technique :
    -----> Alki David qui a déposée une demande de brevet via la société Musion Systems Ltd, Ian O'connel, James Rock ( en 2006 ) .
    Demande de brevet :
    http://www.google.fr/patents/WO2007072014A2?cl=en

    ----->John Henry Pepper qui lui a déposée une demande de brevet en 2009 .
    C'est Alki David qui en détient les droits aujourd'hui .
    http://www.google.fr/patents/WO2010007426A2?cl=en

     Alki David avait déjà porter plainte contre le cirque du Soleil qui voulais utiliser la technique et il en a fait de même avec le spectacle The ONE ...( aucun des deux ne peuvent utiliser l technique aujourd'hui car ily a toujours un procès en court pour cela ) .
    C'est lui qui a fait le brevet pour l'hologramme de Tupac .

     

    Une technique ancienne

    En faite cette technique ne date pas d'aujourd'hui mais de 1862 :
    Pepper's Ghost c'est le nom de la technique a l'époque :

     

     

     

     

    C'est Alki David qui en a améliorer la technique via sa société et en a revendiquer les droits :

     

     

    L'hologramme de Michael une technique qui fait du bruit

     

     

    Explication de la fameuse techniqe Pepper's Ghost ou l'illusion d'un spectre :



    Pepper's Ghost est sans doute l’une des illusions les plus connues dans le monde de la prestidigitation et du théâtre.

    Son principe : des objets ou des acteurs apparaissent ou disparaissent de façon fantomatique…

    L'histoire de la technique du Pepper's Ghost :

    L'invention de cette illusion par un certain Henry Dircks remonte à 1862, il créa un effet d'optique qui semblait faire apparaître et disparaître des fantômes sur scène. Cette technique a été mondialement utilisée et certains l’utilisent sous le nom de « Dircksian Phantasmorgia ».

    Dircks effectuait son illusion devant un public, sur scène, mais sa méthode particulière qui requiert un certain nombre de matériaux coûteux et une installation spécifique nécessitant des modifications dans la plupart des salles de spectacles découragea rapidement les propriétaires de théâtre.
    La même année, John Henry Pepper, chimiste et professeur à la Royal Polytechnic, s'impliqua à son tour dans l'illusion après avoir vu le show de Henry Dircks. Pepper s'était rendu compte, qu'avec quelques modifications techniques, l'illusion pourrait être plus rentable pour les propriétaires de salles.

    Sa première démonstration eut lieu lors d’une scène d'une œuvre de Charles Dickens et remporta un vif succès. C’est ainsi que l'illusion est connue sous le nom de Pepper's Ghost.
    Comment ça marche ?

    L'illusion se produit en utilisant des plaques de verre et des effets d’éclairage. L'acteur qui incarne le fantôme ou l’apparition est placé dans une pièce sombre invisible du public (sous-sol ou coulisses).

    Une plaque de verre est placée à 45 degrés dans la salle principale, de telle manière que le public ne la voit pas. Dans la pièce cachée, la lumière est projetée sur l'acteur. La lumière est alors projetée, ce qui reflète l'image sur scène.
    Le public peut alors voir le reflet de l'acteur. En raison de l'angle de la vitre, la réflexion semble apparaître en trois dimensions. Il est alors possible de « voir » les acteurs sur scène interagir avec le «fantôme».

    Aujourd'hui, bien que des améliorations aient été apportées, les principes de Dircks sont toujours utilisés.
    Les musées du monde entier utilisent les techniques de Pepper's Ghost pour des expositions sensationnelles ; la technique est également encore très prisée dans les maisons hantées (Disneyworld l’utilise dans la ''Maison hantée'').

    La technique du Pepper's Ghost sert également de base pour le développement de nouveaux projecteurs holographiques.

    Cette technique phénoménale du « Pepper's Ghost » captive toujours les spectateurs, sans doute parce qu’elle trompe le sens auquel nous fions le plus : la vue.
    Une illusion d’optique si efficace, qu’elle ne peut être que l’œuvre du diable, selon certains, des groupes religieux ont, d'ailleurs tenté à plusieurs reprises de la faire interdire…

    Source :

    http://technofuture.canalblog.com/archives/p440-20.html

     

    Pour finir :


    C'est John Textor, ( Billboard) qui a demandé à un ex employé de la société de Alki, David James Roche, et qui lui avait déposé le brevet avec Alki David (Son nom est dans la demande du brevet) de venir les aider...
    Alki David a fait déplacer des huissiers pour constater que la méthode utilisée pour les Billboard étaient sa signature, les huissiers lui ont donné gain de cause en vérifiant les installations le dimanche après midi avant la diffusion du soir.

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Mai 2014 à 19:57

    Intéressant ! Bravo pour l'article j'ai appris pas mal de choses

    2
    Vendredi 23 Mai 2014 à 20:16

    Oui j'ai trouvé que tout cela était intéressant a savoir smile

    3
    Vendredi 23 Mai 2014 à 20:36

    Bien vu happy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :